Accueil > Démission

Démission

Scolaires
mercredi 28 septembre 2016, par Dominique Ruhlmann

Chers amis des échecs et des scolaires

Depuis juillet 2013 je m’occupe du secteur scolaire à la FFE, d’abord avec une commission scolaires (CS), qui s’est transformé plus tard en Direction nationale des scolaires (DNS). Membres ou pas de cette CS ou DNS, vous avez été nombreux à échanger, partager vos expériences, documents et outils, débattre sur un point, souvent avec flamme (clubs scolaires, UNSS...). Merci pour tous ces échanges si riches.

Un désaccord récent sur la politique scolaire de la FFE me conduit à démissionner de mon poste de directeur national des scolaires.

En voilà les raisons :
J’ai milité depuis début 2016 pour que le championnat FFE des lycées soit supprimé pour laisser la place à celui de l’UNSS. Voici mes principaux arguments :

  • Le championnat FFE des lycées ne remplit plus son rôle de recrutement de nouveaux jeunes
  • Le championnat des lycées FFE n’a plus beaucoup de sens :
    • 2 équipes qualifiées par académie pour réussir à avoir suffisament d’équipes à la finale nationale
    • absence de qualification académique dans la plupart des Ligues : des équipes trop faibles arrivent en finale nationale, quasiment toutes celles qui le veulent.
  • L’UNSS est présente dans au moins 80% des collèges et lycées. Par l’UNSS on touche un public beaucoup plus large.
  • La présence de 2 filles et d’un jeune arbitre officiel par équipe UNSS permettra de toucher un nouveau public.
  • L’UNSS dépend directement du ministère de l’Education nationale. Entrer dans les AS UNSS c’est faire reconnaître les échecs comme discipline sportive à part entière.

Il faut absolument continuer à se rapprocher des fédérations scolaires (UNSS, USEP, UGSEL...) seule possibilité pour la FFE de faire sortir les échecs de la confidentialité qui est la leur dans la plupart des quelques rares établissements scolaires où ils sont présents.

Le président Escafre pense qu’il vaut mieux attendre et laisser encore au moins cette année un championnat FFE et un championnat UNSS en parallèle, les clubs n’étant pas encore préparés à cette suppression.

En raison de ce désaccord, je ne me sens plus légitime pour conduire la politique scolaire de la FFE et j’ai décidé d’arrêter mes activités au niveau fédéral.

Merci à tous de votre engagement en faveur des jeunes.

facebook ffe twitter ffe Suivre la vie du site