Accueil > Ateliers et animations > L’École sur l’échiquier 2014 > Championnat des maternelles à Hyères

Championnat des maternelles à Hyères

Maternelle | Autres competitions | L’École sur l’échiquier 2014
mercredi 25 juin 2014, par Dominique Ruhlmann

Faire jouer aux échecs des enfants de maternelle MS ou GS, cela paraît impensable pour bien des adultes. Alors les faire jouer en tournoi…. !

JPEG - 67.8 ko

C’est pourtant le pari réussi par Chantal Baudson à l’école Paul Long de Hyères. Toute l’année, elle anime un atelier d’échecs sur le temps scolaire en maternelle MS ou GS à l’école Saint-Joseph.

JPEG - 82.8 ko

24 enfants de différentes écoles de la ville, 9 en MS et 15 en GS, se sont rencontrés en 2 tournois durant 2h30, pause goûter comprise.

JPEG - 62.7 ko

5 rondes au système suisse, comme les grands ! Ces enfants de 4 et 5 ans se comportent comme de vrais joueurs d’échecs. Aucune fatigue ou lassitude. Mais une tension palpable chez leurs parents, groupés dans la cour !

JPEG - 83.7 ko

Grilles américaines des tournois

Une méthode pour initier aux échecs des enfants de maternelle

Les cours de Chantal s’effectuent par groupes de niveaux de 8 à 10 élèves, une demi-heure par semaine. L’apprentissage est très lent et progressif, mais plus de la moitié des M.S. maitrisent la marche des pièces et le roque à la fin du 2e trimestre et peuvent donc jouer des parties. Quant aux G.S., plus de 90 % jouent "correctement", mais les différences de niveaux ne cessent de croître durant l’année scolaire entre les différents groupes (4 ou 5 ans ce n’est pas la même chose !) ou à l’intérieur des groupes (certains n’arrivent toujours pas à bouger le cavalier ou le fou après 2 ans d’effort).
Quant à la méthode , elle est 100 % "échecs" : pas d’histoire , pas de dessin, pas de livre, seulement le placement, le nom des pièces et leur déplacement avec de multiples répétitions et retour en arrière , des exercices simples ( prises , attaques , combats de pions etc...) avant de passer au développement des pièces, l’échec, le roque, et enfin quelques tactiques simples (fourchettes, mats élémentaires, etc...) selon le niveau et l’intérêt de chaque groupe d’élèves. Parfois des parties simultanées expliquées au fur et à mesure.
Cette méthode donne de bons résultats depuis 25 ans dans les classes maternelles de Hyères ! Malheureusement, le nombre d’ateliers échecs en maternelle est en forte diminution dans cette ville, faute de financement !

Nous remercions Bernard Ramazzotti de nous avoir transmis ce projet

facebook ffe twitter ffe Suivre la vie du site