Accueil > Ateliers et animations > L’École sur l’échiquier 2016 > Le jeu d’Echecs, reflet de l’organisation de la société médiévale

Le jeu d’Echecs, reflet de l’organisation de la société médiévale

Un projet ESLE 2016

L’École sur l’échiquier 2016
lundi 20 juin 2016, par Dominique Ruhlmann

Pourquoi les Rocs étaient elles les pièces les plus puissantes du jeu d’Echecs au Moyen-Âge ? Quels pouvoirs représentaient-elles ? Qui étaient les alphins et pourquoi ne pouvaient-ils se déplacer que de 3 cases ? Qui était le ribaud ? Comment se déplaçait la Reine ? Pourquoi les pions ne peuvent-ils reculer ?...
Autant de questions dont les réponses sont liées à la pratique du jeu d’Echecs au Moyen-Âge.

Un diaporama permet d’aborder ces notions avec les collégiens

JPEG - 102.5 ko

Pièces d’Echecs du 13ème siècle (avec l’autorisation de l’association Chess Collector International France)

En appui à des cours d’Histoire sur cette époque, la présentation illustrée de l’ouvrage « Les Echecs moralisés » de Jacques de Cessoles (14ème siècle) permet aux collégiens de mieux comprendre le rôle, les droits et les devoirs de chaque strate de la société médiévale : seigneurs, nobles, gens d’armes, paysans, commerçants, autres gens du peuple....
Une balade dans la vieille ville de Chartres complète de manière didactique les notions vues précédemment.

JPEG - 33.3 ko

Joueurs d’Echecs sur un des vitraux médiévaux (12ème-13ème siècle) de la cathédrale de Chartres (avec l’autorisation de l’association Chess Collector International France)

JPEG - 176.2 ko

Au fond, l’une des maisons à colombages de Chartres (maison du Saumon)

facebook ffe twitter ffe Suivre la vie du site