Accueil > Archives scolaires > Le secteur scolaire

Le secteur scolaire

Archives scolaires
mardi 13 septembre 2005, par Redaction FFE

La pratique des Echecs relève tant de la réflexion que de la mémorisation, du raisonnement, de la visualisation, de la concentration, et bien entendu de l’affrontement. De ce fait le jeu d’Echecs est l’un des plus complets. Toutes les tâches que peut accomplir le cerveau humain sont mobilisées à travers la pratique. Ces tâches peuvent du reste être mises très tôt en activité, puisqu’à trois ans déjà, l’enfant peut être happé par cet intérêt, et savoir comment bouger un fou.

La pratique du jeu d’Echecs en milieu scolaire est un outil de réussite scolaire, hypothèse émise par beaucoup de parents et d’enseignants, en tirant des parallèles entre l’apprentissage du jeu et les activités de raisonnement, de calcul, ou de mémorisation que demande l’école.

La stratégie, la mémorisation, les aspects attentionnels sur le traitement visuo-spatial et de l’imagerie mentale sont des paramètres qui se lient à la dimension ludique de l’affrontement. De ce fait, il faut se sortir de l’idée que ce jeu mobilise des capacités exceptionnelles. C’est un jeu intéressant parce qu’il contient une foule de compétences. Les Echecs sont du reste à la portée intellectuelle de chacun, et aide à acquérir tant la capacité de concentration que de méthodologie dans la prise de décision.

En France, le secteur scolaire est en plein développement mais un gros travail de fond et de masse reste à faire.

facebook ffe twitter ffe Suivre la vie du site